Au-delà de 2 unités d’alcool, la limite légale de 0,5g/l de sang est en général dépassée.
Il est donc primordial de vous tester avant de prendre le volant à l’aide d’un éthylotest chimique ou électronique de norme NF.

Les effets de l’alcool au volant

Même à faible dose, l’alcool agit sur le cerveau et diminue les capacités à conduire :

  • Rétrécissement du champ visuel ;
  • Réduction de la vigilance et de la résistance à la fatigue ;
  • Diminution des réflexes ;
  • Altération de la capacité à apprécier les distances ;
  • Augmentation de la sensibilité à l’éblouissement ;
  • Excès de confiance en soi ;
  • etc.

Pour plus d’informations : securite-routiere.gouv.fr

 

C KI KI CONDUIT ?

CKI KI CONDUIT ?

Lorsque vous avez décidé de sortir en groupe, SAM, le conducteur désigné, est celui qui va faire le choix de ne pas consommer de boissons alcoolisées pour raccompagner les autres en toute sécurité. C’est une solution simple et efficace pour ne pas prendre de risque lors des sorties.
Et rappelons qu’il est recommandé aux non-conducteurs de ne pas consommer au-delà des repères, soit 4 unités d’alcool maximum pour les consommations occasionnelles.

Pour plus d’informations : www.preventionalcool.com

Testez votre alcoolémie en ligne

 

L’info en plus…

Attention, seul le temps agit
Dans le cadre d’une consommation d’alcool, rien ne peut accélérer le travail d’élimination du foie : ni l’exercice physique, le froid ou la chaleur, ni même l’absorption d’aliments ou de médicaments. Seul le temps permet de faire baisser l’alcoolémie et la capacité d’élimination varie d’un individu à l’autre. Quelle que soit la quantité consommée, le taux maximal sera atteint après 30 à 45 minutes à jeun, 1h au cours d’un repas.
En cas de dépassement du taux légal au volant, vous encourez des sanctions !
Si votre taux d’alcool est compris entre 0,5 et 0,8 gramme par litre de sang : vous risquez une amende forfaitaire de 135 euros et la perte de six points de permis de conduire. En cas de comparution devant le tribunal, vous risquez également une suspension du permis de conduire.
Si votre taux d’alcool est supérieur à 0,8 gramme par litre de sang : vous risquez d’être puni de 2 ans d’emprisonnement et de 4 500 euros d’amende. Ce délit donne lieu à la perte de six points du permis de conduire.
Pour les conducteurs de transports en commun (autobus et autocars), le taux maximal d’alcoolémie autorisé est fixé à 0,2 gramme d’alcool par litre de sang.
...